Niger : l’état d’urgence prolongé de trois mois à Diffa, Tillabéry et Tahoua

Le gouvernement nigérien, réuni le 08 mars 2018 en Conseil des Ministres, a décidé de la prorogation, pour une durée de trois (03) mois, de l’état d’urgence dans la Région de Diffa et certains départements des Régions de Tahoua et Tillabéry, à compter du 18 mars.

Le gouvernement  explique cette décision du fait de la fragilité de la situation sécuritaire au niveau de ces régions, notamment la présence de la secte Boko Haram à Diffa et celle des groupes terroristes qui se sont dispersés dans toute la sous-région à la suite de la sanctuarisation du Nord Mali.

L’état d’urgence est en vigueur depuis  février 2015 dans la Région de Diffa et depuis mars 2017 dans les départements de Ouallam, Ayorou, Bankilaré, Abala, Banibangou (Tillabéry) et Tassara et Tillia (Tahoua).