Niger : l’Etat enregistre une perte de 14,5 milliards FCFA à cause des fraudes fiscales

Le Trésor public nigérien a perdu 14,5 milliards FCFA à cause des fraudes fiscales et douanières entre 2017 et 2018, selon une annonce de la Haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (Halcia)

Ces fraudes fiscales se manifestent par des «infractions au code des marchés publics», le «détournement de fonds», «l’abus de fonction» et «le dédouanement illégal», selon le président de la Halcia, Gousmane Abdourahamane, cité par RFI.

La fraude sur les hydrocarbures constitue un véritable souci pour le gouvernement nigérien avec une perte de 11 milliards FCFA entre 2017 et 2018.