Niger : l’opposition rejette le report des prochaines élections

L’Opposition politique nigérienne, regroupée au sein du Front pour la Démocratie et la République (FDR), du Front de l’Opposition Indépendante (FOI), du Front Patriotique (FP) et du Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la République (FRDDR) a indiqué dans une déclaration son rejet de toute idée de report des élections législatives prévues fin 2020 et début 2021.

Cette sortie de l’opposition intervient quatre jours après la réunion extraordinaire du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) tenue le 12 juin. Lors de cette réunion à laquelle les opposants n’ont pas pris part, une des principales propositions est le report des prochaines élections législatives.

Pour les opposants les conclusions du CNDP constituent des «manœuvres et autres manipulations orchestrées par le pouvoir à travers un code électoral non consensuel, une CENI maison, une Cour Constitutionnelle partisane, des audiences foraines fantaisistes, un semblant de biométrie sous la houlette d’un opérateur technique “ami ” » qui « exposent notre pays à des périls imprévisibles».