Niger : opposition et pouvoir s’entendent sur une révision du code électoral

Le pouvoir et l’opposition sont tombés d’accord le 05 octobre sur une révision du code électoral, principal point de discorde entre les deux partis au cours de ces deux dernières années.

L’opposition, dans sa totalité, a finalement accepté de mettre de l’eau dans son vin en envoyant ses représentants au sein d’un comité ad hoc créé par le Premier ministre Brigi Rafini et chargé de la révision du code électoral nigérien récemment adopté par le Parlement et du règlement intérieur du CNDP, selon des informations rapportées par Xinhua.

Ce comité va disposer de 21 jours pour remettre ses propositions au président du CNDP, qui les transmettra à son tour au Parlement pour adoption, précise la même source.