Niger : RSF réclame la libération de Samira Sabou

Reporters Sans Frontières (RSF) a dénoncé l’arrestation « illégale » de la journalistes-bloggueuse, Samira Sabou. L’Ong de défense de la liberté de la presse demande la libération de la journalistes-bloggueuse arrêtée suite à une plainte en diffamation du fils du président de la République, indique un communiqué de l’Ong.

« Cette arrestation constitue un recul très dangereux et vide de sa substance la loi sur la presse de 2010 dont l’interdiction des détentions préventives pour les journalistes avait constitué une avancée majeure. Nous demandons instamment aux autorités nigériennes de ne pas saper les efforts engagés ces dernières années en matière de liberté de presse. Cette journaliste doit être libérée », dénonce le responsable du bureau Afrique de RSF, Arnaud Froger.

L’administratrice du site d’information mides-niger.com et présidente de l’Association des blogueurs pour une citoyenneté active (ABCA) est accusée de diffamation par le fils du président nigérien, Sami Issoufou, par ailleurs Directeur de cabinet à la présidence. Ce dernier poursuit Mme Sabou pour l’avoir, mis en cause, dans les réseaux sociaux, dans une affaire de surfacturation de commande passée par le ministère de la défense.