Niger : Tchangari, Idrissa et Arzika libérés

Ces leaders bien connus dans la société civile nigérienne ont été condamnées à trois mois avec sursis, apprend-on de source médiatique, ce mardi 24 juillet 2018.

Ils avaient été appréhendés et détenus depuis le 25 mars 2018 lors d’une marche «interdite» par les autorités.

Six manifestants ont été condamnés à un an de prison, dont six mois fermes pour participation à un attroupement non armé. Les dix autres prévenus ont été relaxés.