Niger : trois maires révoqués suite à un rapport de l’IGAT

Le gouvernement nigérien a procédé à la révocation des maires de trois communes rurales, Kenembakaché, N’dounga et Liboré suite à un contrôle de l’Inspection générale de l’Administration territoriale (IGAT), annonce un communiqué d’un conseil des ministres daté du 25 mars 2019.

Il s’agit respectivement d’Ibrahim Kaché Daouda, Moussa Abdou et de Boubacar Hanébéry. Il est reproché à ces maires des «irrégularités et pratiques frauduleuses émaillant de la gestion financière, comptable, administrative et foncière des autorités en charges de ces collectivités territoriales», précise le communiqué.