Nigeria : la raffinerie de Dangote va coûter entre 12 et 14 milliards de dollars

L’homme d’affaires Aliko Dangote nigérian dans des propos relayés par Financil Afrilk, a annoncé le 24 juillet avoir mobilisé plus de 4,5 milliards de dollars par le biais du financement par emprunt, pour son projet de raffinerie de pétrole brut au Nigéria.

«Nous finirons par dépenser entre 12 et 14 milliards de dollars. Le financement proviendra des fonds propres, des prêts des banques commerciales, des agences de crédit à l’exportation et des banques de développement. J’espère que nous terminerons la construction mécanique d’ici l’an prochain et que les produits commenceront à sortir au cours du premier trimestre de 2020 », a déclaré Dangote, dans des propos relayés, le 24 juillet 2018 par Financial Afrik.

La Banque africaine de développement (BAD), la Banque mondial (à travers sa filiale, l’IFC), vont mettre respectivement 300 et 150 millions de dollars dans ce projet qui va aussi bénéficier de l’apport de 3 milliards de dollars en provenance d’un pool bancaire.