Nigéria : les fonds de Sani Abacha seront totalement affectés à la construction d’infrastructures (gouvernement)

Le gouvernement nigérian prévoit la construction d’une centrale hydroélectrique à Mambilla dans l’état de Taraba (nord-est) grâce à des fonds précédemment détournés par l’ancien président Sani Abacha, décédé en 1998.

La capacité de la centrale hydroélectrique est estimée à 3.000 Mégawatt et desservira environ trois millions de ménages, soit 10 millions de personnes à son achèvement, d’après les informations relayées par Agence Ecofin.

Ces dernières années, le Nigeria a rapatrié 320 millions de dollars de la Suisse et du Royaume-Uni, détournés par Sani Abacha. Cité par Agence Ecofin, Malam Garba Shehu, en charge de la communication et des médias au sein de l’administration Buhari a déclaré que ces fonds seront affectés en totalité à la construction d’infrastructures vitales.

« Ces projets incluent le Second pont sur le Niger et la voie express Abuja-Kaduna-Kano qui permettront la création de dizaine d’emplois et participeront à la formation de la main-d’œuvre locale », a ajouté Malam Garba Shehu.