Nigeria : Total veut céder ses parts dans le block OLM 118

La multinationale française souhaite vendre ses parts dans le bloc offshore dénommé Oil Mining Lease (OML 118), situé au large du delta du Niger, rapporte Reuters, ce mercredi 6 novembre 2019.

Selon la même source, Total en quête d’optimisation de  ses opérations à travers le monde cherche à céder ses 12% de parts évalués à 750 millions de dollars.L’exploitation de OLM 118 qui produit 225.000 barils et 150 million de pied cube de gaz par jour est conjointement exploité par Shell qui détient 55% des parts,  Exxon Mobil (20%), et Total et l’italien Eni qui détiennent chacun 12,5%.

Total Nigeria Plc a connu une perte de 204,8 millions de naira au cours des neuf premiers mois de l’année 2019 comparée à la même période de l’année précédente, souligne un rapport financier de ladite filiale consulté par Ouestafnews. Présent dans plusieurs pays d’Afrique, Total, selon Reuters envisage de vendre 5 milliards de dollars d’actifs d’ici 2020.