Nigeria : un panel présidentiel va enquêter sur le cas Ibrahim Magu

Le président nigérian Muhammadu Buhari a ordonné la suspension immédiate du président de la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC), Ibrahim Magu, et a ouvert une enquête contre lui pour sa participation présumée à diverses affaires d’irrégularités financières.

La suspension de M. Magu vise à permettre au panel présidentiel mis en place de mener une enquête sans entrave sur les faits qui lui sont reprochés, indique un communiqué gouvernemental.

Ibrahim Magu (58 ans) occupait depuis 2015, le poste de président par intérim de la commission des crimes économiques et financiers, organe chargé de lutter contre la corruption au Nigeria.