Nigeria : vers une limitation des transactions en liquide

« La CBN limite les retraits et les dépôts en liquide à 150.000 nairas chez les particuliers et à 1 000000 pour les entreprises », soit respectivement près de 438.700 FCFA et 2.926.000FCFA, selon le quotidien nigérian This Day (privé) qui cite un rapport de la banque centrale.

Cette mesure, en plus de constituer un bouclier contre les crimes économiques, devrait selon la CBN, être un pas important vers la généralisation de l’usage des cartes bancaires et permettre au pays d’asseoir une réelle politique monétaire et fiscale avec comme objectif finale une réduction de l’inflation.

Un récent rapport du Groupe intergouvernementale d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’ouest (Giaba), un organe de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), a révélé l’ampleur du phénomène du blanchiment d’argent dans la sous région.