Nokia renforce sa présence en Afrique de l’Ouest

Nokia renforce sa présence en Afrique de l'Ouest
Auparavant, Nokia avait en Avril dernier ouvert un bureau à Lagos. Outre le Nigeria, ce premier bureau dans l’espace ouest africain couvre le Ghana et le Liberia.
Quant au bureau ouvert le 1er septembre à Dakar, il couvre treize pays d’Afrique de l’ouest, dont la plupart sont des "pays francophones" de la sous-région, a confié à Ouestafnews, Dana Adnani, responsable de la communication pour l’Afrique de l’ouest au sein de la firme.
"L’idée est de nous rapprocher de l’utilisateur et de nos partenaires, de fournir un service plus adapté", a-t-elle déclaré précisant que cela fait partie d’une politique globale de Nokia visant à implanter des bureaux dans plusieurs parties du continent africain.
Outre les relations avec les clients et les distributeurs ainsi que la "supervision" de ses activités dans 13 pays, le nouveau bureau régional de Dakar s’occupera de vente, de recherche, de marketing, etc..
Il s’agit d’offrir un service d’un "bout à l’autre" de la chaîne selon Adnani qui précise que Nokia a ouvert plusieurs autres bureaux en Afrique.
L’ouverture de ces bureaux ( les autres se trouvent en Egypte, en Ethiopie, au Kenya, en Tunisie et en Afrique du Sud) démontre "l’engagement de la société à renforcer de manière significative sa présence physique sur le continent", selon les responsables de Nokia.
Il s’agit de « soutenir l’énorme potentiel de cet espace géographique qui figure parmi les marchés en plein essor du monde », a déclaré M. Timo Toikkanen, un des vice-présidents de Nokia, dont les propos ont été rapportés par les médias sénégalais représentés à la cérémonie officielle marquant l’ouverture du bureau de Dakar.
En plus du Sénégal, les opérations de ce bureau couvre la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo, la Sierra Leone, la Gambie, le Cap Vert, la Mauritanie, le Niger, le Mali, le Burkina Faso, la Guinée et Guinée Bissau.