Nomination par la junte de Kabinet Komara au poste de premier ministre

Plusieurs sites d’information guinéens rapportent la nouvelle en citant un communiqué du CNDD « lu à la radio nationale » et en précisant que M. Komara est un « banquier » qui avant sa nomination était en poste en Egypte à la Banque africaine d’Import Export.
Selon une dépêche de l’agence de presse américaine AP, le nom de M. Komara faisait déjà partie en 2007 d’une liste de noms proposés par les syndicats et la société civile au défunt président Lansana Conté pour servir de « premier ministre » de consensus, à la suite des violentes manifestations de janvier et février 2007.
Lors d’une rencontre avec les partis politiques et la société civile, la nouvelle junte avait au lendemain de sa prise du pouvoir demandé aux différents acteurs politiques et à la société civile de proposer des noms pour diriger le gouvernement, selon le site guinéen Africaguinée.
Le CNDD a pris le pouvoir en Guinée dès le 23 décembre, au lendemain de l’annonce de la mort du président Lansana Conté, décédé le 22 décembre après 24 années au pouvoir.
Dirigé par le capitaine Moussa Dadis Camara, le CNDD a très vite pris le contrôle du pays, mettant fin du coup à l’intérim prévu et qui selon la constitution aurait dû être conduit par le président de l’assemblée nationale Aboubacar Somparé pour une période maximale de deux mois.
Depuis une grande partie de la population, y compris la classe politique au pouvoir comme dans l’opposition ainsi que les syndicats, semble adhérer au mouvement lancé par la junte, et ce en dépit des condamnations de la communauté internationale qui demande un « retour à l’ordre constitutionnel ».