Onatel SA : l’Etat burkinabé cède 10% à l’actionnaire majoritaire, Maroc Telecom

Le gouvernement burkinabé a vendu 10% de son capital détenu dans la société Onatel SA à Maroc Télécom, qui en était déjà actionnaire majoritaire, a appris Ouestafnews.

Un communiqué consulté par Ouestafnews sur le site web de Maroc Telecom chiffre le montant de ce rachat à 41 millions d’euros. Selon la même source, l’opération a été finalisé, le 18 avril 2018 au niveau de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), basée à Abidjan. Cette vente n’emporte pas toutefois, l’adhésion du Syndicat national des télécommunications (Synatel) qui a demandé au gouvernement de revenir sur sa décision.

Selon la préoccupation de ce syndicat relayée par le quotidien privé burkinabé l’Observateur Paalga, cette opération va permettre, «le renforcement de la position d’un partenaire qui n’est pas soucieux du développement des infrastructures de télécommunications au Burkina Faso». Choisi comme partenaire stratégique en 2006 par l’Etat burkinabé, Maroc Telecom détient désormais 61% des parts d’Onatel SA.