Ouverture d’un salon des TICs à Niamey, le Niger annonce la formation de 10.000 personnes en 5 ans

Le Niger a bénéficié d’un « appui de l’Inde d’une valeur d’un milliard de francs CFA pour faciliter la formation de 10.000 Nigériens » dans le domaine des TICs, a affirmé Koroney Massani Haut Commissaire à l’Informatique et aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication.
Selon ce haut responsable nigérien, le matériel informatique nécessaire à la mise en œuvre de ce programme est déjà arrivé à Niamey.
M. Massani s’exprimait à l’ouverture d’un Salon des TICs (Uemoa-Netcom) qui se tient à Niamey du 4 au 6 décembre 2008 et qui rassemble diverses entreprises et acteurs du domaine des TICs dans la capitale nigérienne.
Le Haut Commissaire nigérien a par ailleurs annoncé un autre programme pour « l’e-santé, l’e-diplomatie, l’e-éducation », qui sera financé par l’Espagne à hauteur aussi d’un milliard de FCFA.
Grâce à ce programme le Centre Hospitalier Universitaire de Lamordé à Niamey sera relié à des grands hôpitaux indiens.
Le Niger selon les autorités du pays a pris une option pour faciliter l’accès aux TICs, suivant en cela les recommandations de l’Union africaine, selon les autorités du pays.
Le ministre nigérien de la Culture et de la Promotion de l’entreprenariat artistique, Oumarou Hadary, a lors de la même cérémonie affirmé que son pays a décidé de soutenir le Salon Uemoa-Netcom afin que les acteurs de ce secteur puissent « développer des solutions » en vue de faciliter l’accès aux TICs à bas prix.
Le salon Uemoa-Netcom, dont c’est la première édition, rassemble dans la capitale nigérienne des acteurs du secteur des TICS venus des différents pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine, selon l’organisateur du salon Oumar Sidibé. La Tunisie y est aussi représentée.
Le salon s’achève le 6 août par une soirée de gala lors de laquelle des trophées seront décernés aux meilleures entreprises s’étant illustrées dans le domaine des TICs au sein de l’espace UEMOA qui compte huit pays : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.