Partenariat japonais contre les délestages au Nigeria

Partenariat japonais contre les délestages au Nigeria
L’objectif du projet est de mettre fin aux délestages qui ont un impact négatif sur l’économie du pays, précise le quotidien The Punch dans son édition du mercredi.
L’accord stipule que Chubu Electric doit faire les études de faisabilité de la construction d’une centrale électrique au Nigeria, contre l’attribution de parts dans le capital de la future future centrale.
Des ingénieurs japonais se sont rendus au Nigeria en février dernier pour s’informer sur le projet. L’objectif du projet est de mettre fin aux sévères délestages, a indiqué Adamu Aliyu, ambassadeur du Nigeria à Tokyo, cité pa le journal.
Le gouvernement fédéral du Nigeria a besoin d’investissements étrangers pour construire plus de centrales électriques pour satisfaire la demande locale en électricité dans ce pays qui, paraoxalement, est le premier producteur de pétrole du continent africain.
Le Nigeria, pays riche en pétrole et en gaz, a l’ambition de booster ses capacités de production d’électricité de 5000 mégawatts à 30.000 mégawatts à l’horizon 2020, en construisant des centrales électriques, hydroélectriques et gazières, dit son ambassadeur à Tokyo
Dans presque toute l’Afrique de l’ouest, les Etats sont confrontés à une crise énergétique sans précédent et la distribution de l’électricté y pose d’énormes difficultés.
A l’opposé, Chubu Electric et d’autres entreprises nipponnes cherchent à investir à l’étranger, car la demande japonaise en électricité est en baisse.