Pêche : naissance d’un réseau d’experts ouest africains

La naissance de ce réseau a été annoncée à l’issue de son assemblée constitutive ce mardi 29 juin 2010 à Nouakchott, selon un communiqué transmis à Ouestafnews.

«Les pays membres de la Commission sous-régionale des pêches (CSRP) disposent maintenant d’un ‘help desk’ qui va les aider, les appuyer et renforcer leurs capacités en matière de négociation des accords de pêches», affirme la même source.

La CSRP est un organisme intergouvernemental créé en 1985 et qui regroupe sept états membres: le Cap Vert, la Gambie, la Guinée, la Guinée Bissau, la Mauritanie, le Sénégal et la Sierra Leone. Parmi ses objectifs figurent la « coordination » et « l’harmonisation » des politiques et stratégies en matière de pêche.

«Au moment ou l’Union Européenne négocie avec nos pays, elle déploie un panel d’experts là où les (Etats) Africains négocient seuls. Cette faiblesse a été reconnue lors des discussions et des participants ont plaidé aussi pour que les Africains négocient en bloc et parlent d’une seule et même voix », note la même source.

Le nouveau Réseau promet d’aider dans divers domaines, allant de la biologie, à la législation en passant par, la gestion et l’aménagement des pêcheries, la négociation, etc.

Les sept pays qui composent la CSRP ont une production annuelle moyenne d’environ 1,4 millions de tonnes de poisson par an. Leur façade maritime s’étend une longueur de plus de 3400 km. On estime à près de 500.000 le nombre de personnes employées dans le secteur dans la pêche au sein des pays membres.