PER-UEMOA : les promesses dépassent 2.000 milliards FCFA

Le PER est un ambitieux programme de développement sous régional adopté en 2004 qui, s’il atteint ses objectifs, devrait aider les huit pays de l’UEMOA à porter leur taux de croissance à plus de 7 %, représentant le double de ce qu’il est actuellement.
Avant le début de la table ronde, l’objectif était de lever 2.002 milliards FCFA, représentant le reliquat à mobiliser pour des projets d’un coût global estimé à 2.910 milliards FCFA..
"L’Objectif de 2.910 milliards escomptés" a été atteint et "ce financement est complètement bouclé", a déclaré à l’issue de la rencontre Issa Coulibaly, président par intérim de la Banque Ouest africaine de développement (BOAD), cité par l’Agence de presse sénégalaise (APS).
S’ils sont effectivement débloqués, les fonds ainsi promis devraient permettre le financement de plus de 60 projets dits "intégrateurs" dans les pays de l’UEMOA entre 2006 et 2010. Le démarrage effectif du PER constituerait ainsi une première dans la sous-région, et même à l’échelle continent.
Selon M. Coulibaly, cité par l’APS, l’Union européenne n’a pas fait de promesse de contribution lors de la table-ronde Dakar.
Les huit pays de l’UEMOA sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.