Plus de 87 milliards de BIDC pour les infrastructures ouest-africaines


Par : Ouestafnews

La décision a été prise à l’issue d’un Conseil d’administration de l’institution financière sous régionale, réuni fin août à Lomé, selon un communiqué de la BIDC cité par le "Ghanaian Chronicle".
Au moins la moitié des pays membres de l’organisation, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Ghana , la Gambie, la Guinée, le Mali , le Sénégal et le Togo, devraient bénéficier de ces financements, précise la même source.
Une partie des montants alloués servira à la construction ou à la réhabilitation de grandes infrastructures, dont des autoroutes reliant des villes de l’espace CEDEAO,.
L’objectif visé par le financement de ces autoroutes est de participer au désenclavement de pays comme le Mali ou le Burkina Faso en reliant certaines de leurs principales villes à des cités de la sous-région ayant un accès à la mer.
Parmi les autres grands projets qui vont bénéficier des financements de la BIDC figurent notamment de Togo-Télécom, ou encore le projet de réhabilitation de l’Hôtel Indépendance à Ouagadougou.
La BIDC est née de la réforme du Fonds de coopération, de compensation et de développement de la CEDEAO, qui avait été transformé en 2001 en un holding dénommé "Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO". La décision avait été prise à Dakar à la suite d’un sommet des chefs d’Etat de l"organisation sous régionale dont le siège se trouve à Abuja.(Ouestafnews)