présidentielle au Liberia : la Cedeao envoie des observateurs

Le professeur Jega va diriger une équipe composée de 150 membres, issus de plusieurs démembrements de la Cedeao dont le parlement, la cour de justice mais aussi de la société civile et des experts issus de différents pays de la communauté, selon le communiqué transmis à Ouestafnews.

« Cette élection présidentielle va constituer un baromètre pour mesurer les progrès réalisés par ce pays et la Cedeao dans la consolidation de la paix et la bonne gouvernance. Le succès du scrutin témoignera de la maturité démocratique et renforcera davantage la réconciliation nationale », selon la Cedeao.

Après plus d’une décennie de guerre civile, le Liberia organise, la seconde élection présidentielle de l’ère post-conflit. Elue en novembre 2005, Helen Johnson Sirleaf, la première femme à occuper la magistrature suprême sur le continent va briguer un second mandat.

La guerre civile dans ce pays avait duré de 1989 à 2003 et fait à fait près de 150.000 morts, selon l’encyclopédie en ligne, Wikipedia. Pour cette présidentielle, les observateurs notent une certaine inquiétude quant à la circulation des armes et de la présence de groupes armés, issus de la récente crise postélectorale qui a fait 3.000 morts chez le voisin ivoirien.