Présidentielle ivoirienne : le holà de la CEI contre les campagnes déguisées

Les principaux candidats à la présidentielle ivoirienne, très attendue depuis des années, sont déjà presque tous en campagne et sillonnent le pays pour faire passer leur message.

Dans un communiqué dont Ouestafnews a eu copie, la CEI a tenu à rappeler qu’il « est interdit » aux candidats ou à leurs sympathisants « d’apposer des affiches, des signes, d’envoyer ou de distribuer des bulletins de vote, circulaires ou professions de foi dans l’intérêt d’un candidat ou liste de candidats en dehors de la période réglementaire de campagne ».

La période de la campagne électorale a été fixée par la CEI du 15 au 28 octobre 2010.

Par ailleurs rappelle l’organe en charge de conduire le processus électoral, pendant la période de campagne, « les modalités d’apposition d’affiches contenant notamment des photos, des sigles, des symboles, des effigies ou tout autre message de propagande sont déterminés par la Commission Electorale Indépendante».

La présidentielle ivoirienne devrait permettre d’élire un nouveau chef d’Etat pour ce pays ouest africain dirigé par Laurent Gbagbo depuis 10 ans, alors que son mandat légal a expiré depuis 2005.