Prix Nobel de la paix : le Liberia doublement honoré

Ces femmes ont été choisies pour « leurs luttes non-violentes pour la sécurité des femmes et le droit de celles-ci à participer à la construction de la paix », affirme le jury du prestigieux prix sur son site visité par Ouestafnews,.

« Nous ne pouvons pas vivre dans une démocratie et dans une paix durable sans que les femmes n’obtiennent les mêmes opportunités que les hommes de participer aux décisions à tous les sphères de la société », a notamment affirmé le comité du Nobel.

« Ce prix dénote ce que les militants des droits de l’Homme connaissent depuis longtemps : que la promotion de l’égalité est essentielle pour construire partout dans le monde des sociétés justes et apaisées », déclare Salil Shetty, Secrétaire général d’Amnesty International (AI) dans une déclaration transmises à Ouestafnews, ce même jour.

« Le choix du comité Nobel cette année, va pousser les femmes partout à se battre pour leurs droits », a-t-il ajouté. Depuis 2004, avec le sacre de la Kenyane, feue Wangari Maathai, militante écologiste décédée le 25 septembre 2011, le prix n’avait pas été attribué à une femme.