Production aurifère au Mali : AngloGold quitte la mine de Morila

La mine de Morilla/Photo : Lejecom

AngloGold Ashanti et Barrick Gold vont vendre leur participation effective de 80% dans la mine d’or de Morila au Mali, a déclaré le mineur sud-africain ce lundi 31 août 2020, au milieu d’une crise politique après que les soldats aient pris le pouvoir par un coup d’Etat.

AngloGold Ashanti a déclaré que la société australienne Mali Lithium achètera la société qui détient les parts des deux mineurs dans la mine, dont les 20 % restants appartiennent au gouvernement du Mali, pour un montant compris entre 22 et 27 millions de dollars.

«La transaction est conforme à la stratégie d’AngloGold Ashanti de rationaliser son portefeuille pour concentrer son capital et ses autres ressources afin de maximiser les rendements pour ses actionnaires», a déclaré AngloGold Ashanti dans un communiqué. Le retrait d’AngloGold se déroule dans une période de troubles politiques au Mali suite au coup d’état du 18 août 2020 qui a renversé le président Ibrahim Boubacar Keita.