Quatre milliards FCFA de la BOAD pour l’assainissement au Bénin


Par Ouestafnews

Un accord de « prêt » a été signé dans ce sens entre la BOAD représenté par son président Abdoulaye Bio-Tchané et Soulé Mama Lawani, ministre de l’Economie et des Finances du Bénin, souligne un document de la banque parvenu à Ouestafnews.
Le financement servira « au pavage de 14 500 mètre de route et la « construction de caniveaux de drainage des eaux pluviales », dans la ville d’Abomey, selon la BOAD.
Le manque d’assainissement constitue un des gros handicaps dans les villes africaines, entraînant à la fois une dégradation de l’environnement et des problèmes de santé.
Avec ce projet, le montant des contributions et prêts de la BOAD en faveur du Bénin s’élèvent à plus de 177 milliards FCFA.
La ville d’Abomey, bénéficiaire de ce dernier financement de la BOAD, est située à environ 145 km au nord de Cotonou. C’est une ville chargée d’histoire et généralement considérée comme la « capitale historique » du Bénin.
La BOAD est une Banque sous-régionale d’investissement ayant son siège à Lomé. Sa mission première de l’institution est de participer au développement de la sous-région.
Elle compte deux catégories d’actionnaires, dont les huit Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo) et la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest.
Un deuxième groupe d’actionnaires est composé de pays ou de banques représentants des intérêts situés en dehors de la sous-région ouest africaine : Allemagne, France, Belgique, Inde, Union Européenne, Chine et Banque africaine de développement.