Ramadan 2010 : début en deux temps en Afrique de l’Ouest

Comme pour les années précédentes, certains pays n’ont pu échapper au démarrage en deux temps, faute de consensus sur la détermination du calendrier musulman ou sur la manière de décider de « l’apparition » du croissant lunaire.

Au Niger, le « mois sacré » devait commencer ce 11 août, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur et des affaires religieuses, qui en collaboration avec le Conseil islamique du Niger a fixé cette date, le croissant lunaire ayant été aperçu à Mainé-Soroa, une localité située à plus de 1 000km à l’Est de Niamey.

Au Mali et en Mauritanie le jeûne devait débuter le jeudi 12 août, selon des informations relayées par des sites web et les médias, qui citent des sources officielles.

Au Sénégal, les principales confréries musulmanes avaient décidé de n’observer
l’apparition du croissant lunaire que le mercredi, laissant supposer que les musulmans y entameraient leur mois de ramadan le jeudi 12 août, au plus tôt.

Toutefois, certaines communautés de ce pays, s’appuyant sur d’autres calendriers, avaient déjà entamé leur ramadan dès le mercredi 11 août, a pu constater un journaliste d’Ouestafnews..

En Guinée également, selon l’Agence de presse africaine (Apanews, privée), le début du ramadan est observé en « rang dispersé », malgré la publication d’un communiqué lu à la télévision fixant le début du ramadan pour le mercredi 11 août.

Selon le site d’information IciLomé, le ramadan a débuté mercredi 11 août 2010, au Togo. Mais le site d’information ne précise aucune source.

En Côte d’Ivoire, la presse locale annonçait le début du ramadan pour ce mercredi 11 août.

Enfin au Bénin, sans qu’on puisse dire si le ramadan avait effectivement démarré ou pas, les candidats à la présidentielle de 2011, ont saisi l’occasion pour envoyer des messages de voeux aux musulmans de ce pays dès le mercredi, selon le correspondant d’Ouestafnews à Cotonou.