Recherche spatiale : le Nigeria annonce le lancement d’un satellite “local” en 2013

Le directeur général de l’Agence nationale pour la recherche et le développement spatial, Robert Boroffice, a indiqué que la structure qu’il dirige a lancé un ”système de contrôle de lancement de fusées” et d’autres produits similaires. Le système de contrôle de lancement de fusées ne devrait toutefois jouer aucun rôle dans le lancement de NigeriaSat-2, le deuxième satellite d’observation terrestre que l’agence s’apprête à mettre sur orbite dans le dernier trimestre de 2009, a précisé M. Boroffice cité par le quotidien The Punch.
Selon le responsable nigérian, un appareil de lancement de satellites de l’Ukraine, Dnepr, devrait être utilisé pour le lancement du satellite national d’observation terrestre, NigeriaSat-2. Actuellement le Nigéria dispose de deux satellites.
Le premier, un satellite d’observation terrestre, a été fabriqué par la Surrey Satellite Technology Limited du Royaume Uni de Grande Bretagne, tandis que le second est l’œuvre de la Great Wall Industry Corporation de la Chine. Celle-ci est tombée en panne récemment à cause d’ennuis technique de son système solaire.
M. Boroffice a déclaré que pour se doter des capacités technologiques pour la fabrication et le lancement de satellites, 11 ingénieurs ont quitté le pays pour un stage en Ukraine. Un autre groupe de 7 ingénieurs va bientôt se rendre dans un autre pays pour une formation dans le domaine des fusées.