Réfléchir aux ‘Etats-unis d’Afrique’ en évitant les ‘USA’

Les députés du Parlement panafricain (PAP) plaident pour la mise en place d’un cadre capable de faciliter l’évolution du processus devant mener à la création du gouvernement panafricain qui sera approuvé lors du sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine (UA) prévue en juillet à Accra (Ghana).
Les députés du PAP réunis en session ordinaire à Midrand (Afrique du Sud) recommandent aux chefs d’Etat du continent de clarifier le type de gouvernement africain qu’ils envisagent de mettre en place, indique un communiqué reçu à l’APS.
‘’L’assemblée de l’Union africaine doit éviter d’adopter le nom +Etats-Unis d’Afrique+ étant donné l’acronyme USA (Etats-Unis d’Amérique) existe déjà”, indiquent les parlementaires.
Ils ont dans un rapport en 14 points, estimé que le nom choisi doit avoir une signification stratégique pour l’Union africaine.
‘’Toutes les mesures doivent être prises pour encourager et promouvoir la participation des populations africaines au débat sur la création de ce gouvernement”, souligne le document.
Le PAP a en outre initié le processus consistant à passer en revue tous les instruments de l’UA, notamment son acte constitutif et le protocole du PAP pour voir comment transformer le PAP en organe législatif avec toutes les prérogatives.
S’il est adopté, le gouvernement de l’Union africaine devrait être mis en place en 2015.(APS)