Réserves d’or en Guinée et au Burkina revues à la hausse

Les réserves aurifères dans les mines de Mana au Burkina Faso et de Kinierio en Guinée ont été revues à la hausse "de manière significative" par la Compagnie minière Semafo, basée au Canada qui opère dans ces deux champs de mines, rapporte le magazine spécialisée mining weekly, consultée par Ouestafnews.
L’évaluation du premier semestre 2006 révèle des réserves en hausse de 14 % à Mana, portant les estimations totales à un million d’onces d’or alors que dans la mine de Kiniero, Burkina Faso, les réserves sont de 70.600 onces après "le remplacement de 28.000 onces" déjà produites dans les six premiers mois de l’année fiscale 2006, selon Semafo.