Retour du président Wade au Sénégal dans un contexte de fortes tensions

A Dakar et dans quelques autres localités du pays, les inondations ont laissé plus de 30.000 familles dans le désarroi, selon des chiffres fournis par les Nations Unies dans un document parvenu à Ouestafnews.
Outre les inondations, les coupures d’électricité ont atteint ces derniers mois un niveau jamais égalé dans le pays, poussant des centaines de jeunes à manifester leur colère dans les rues.
Au sud du pays, la crise séparatiste casamançaise a regagné en intensité après une période d’accalmie.
Au moins trois personnes, dont un militaire sénégalais ont été tués ces derniers jours, dans différentes attaques attribuées au Mouvement des Forces démocratiques de Casamance (MFDC, séparatiste), ces dernières semaines, selon des reportages de la presse locale.
De retour de voyage, le président Wade s’est contenté d’accuser le régime colonial et les socialistes qui étaient au pouvoir avant son élection en 2000, pour justifier l’actuelle crise énergétique.
Il a également annoncé la signature d’un accord avec les USA dans le cadre le cadre du Millénium Challenge Account, pour un montant de 250 milliards de francs CFA.
Lancé en 2004 sous la présidence de l’ancien président américain, George W. Bush, le Millénium Challenge Account (MCA) finance les pays en développement sur la base de projets de développement censés aider à réduire la pauvreté.
Au total une quarantaine de pays dans le monde bénéficient déjà du programme dont une vingtaine en Afrique.
En Afrique de l’Ouest, avant le Sénégal, plusieurs autres pays en ont bénéficié : le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, le Ghana, le Liberia, le Mali, le Niger.