Revenus pétroliers: le Ghana met de côté 69 millions de dollars

« Les fonds réservés aux ‘générations futures’ se chiffrent actuellement à 14,4 millions de dollars, tandis que le ‘Fond de stabilisation’ qui permet d’amortir les chocs en cas de hausse des prix, s’élève à 58 millions de dollars », selon ce rapport.

Découvert en 2007, le pétrole ghanéen a commencé à être commercialisé trois années plus tard avec une production estimée entre 70.000 et 90.000 barils par jour. A terme, il est attendu une production de 120.000 barils quotidiens.

La loi sur les revenus du pétrole votée à l’unanimité par le parlement en mars 2011, réparti les fonds générés de la manière suivante : 70% consacrés au budget de l’Etat, 30% au « Fonds de stabilisation » et 10 % réservés « aux générations futures ».

Durant l’année 2011, les puits off-shore de Jubilee ont généré 444 millions de dollars (221 milliards FCFA), selon la Banque centrale ghanéenne.

Dans les réseaux sociaux si la transparence du gouvernement en la matière est saluée par certains citoyens ghanéens, d’autres ont en effet jugé le montant des réserves financières dérisoires pour être investies dans des projets de développements.