Santé : l’obésité favorise le cancer du sein, selon un médecin nigérian

Contrairement à certaines croyances encore vivaces qui en font un problème des pays développés, cette pathologie (le cancer du sein) progresse de plus en plus dans les pays du Sud et y constitue un réel problème de santé publique.

« Les études montrent que l’obésité est en partie responsable chez les femmes souffrant du cancer du sein », affirme le docteur Adamu Onu, dans un entretien avec l’agence nigériane de presse (NAN). Toutefois selon ce médecin, il est nécessaire de faire la différence entre le surpoids et l’obésité qui est liée à la masse corporelle.

« Cette pathologie affecte une nigériane sur trois », a ajouté ce médecin travaillant au Garki Hospital d’Abuja au Nigeria.

Selon des chiffres de l’Organisation mondiale de la santé consultés par Ouestafnews il ressort que « 69% de l’ensemble des décès par cancer du sein surviennent dans les pays en développement ».

Selon les spécialistes le cancer du sein affecte principalement les femmes âgées de plus de 45 ans.

Déplorant ce qu’elle la féminisation constante du cancer dans son pays, la Grande chancelière de Côte d’ivoire Henriette Diabaté a fait savoir le 17 octobre 2012 que « 54,7% des cas de cancer en Côte d’Ivoire sont diagnostiqués chez les femmes, les cancers du sein représentant 19 % du total et les cancers du col utérin environ 10% »".

Selon l’Agence internationale de recherche sur le cancer, on dénombre plus de 853 cas de cancer du sein par an au Sénégal soit 23 % des cancers diagnostiqués.