Sécurité : le Conseil de l’entente valide un dispositif d’échanges de renseignements

Les ministres de la Sécurité et des Frontières du Bénin, du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, du Niger et du Togo ont validé le 21 avril 2018, à Lomé (Togo), le mécanisme Entente Renseignements pour la lutte contre la criminalité transfrontalière dans l’espace du Conseil de l’Entente, qui regroupe ces cinq pays d’Afrique de l’Ouest.

Cité par Xinhua, le ministre burkinabé de la Sécurité, Clément Sawadogo a expliqué que la mise en place de ce dispositif « passerait par la mise à niveau technologique des systèmes d’information » des différents pays.

Y compris, «la mise en réseau des pays à travers un mécanisme qui sera installé au niveau de la structure de coordination du Conseil de l’Entente », a ajouté, M.Sawadogo.