Semaine de l’UEMOA à Abidjan et Grand-Bassam

Semaine de l’UEMOA à Abidjan et Grand-Bassam

M. Lia, cité par la presse ivoirienne, estime que l’organisation sous-régionale ouest africaine offre « beaucoup d’opportunités aux populations, aux entreprises, aux organisations et aux Etats membres ».
L’UEMOA, selon le journaliste peut « contribuer véritablement à l’intégration ouest africaine qui est une nécessité pour relever les défis de la mondialisation ».
Lors de la semaine qui sera organisée à Abidjan et à Grand-Bassam, diverses activités sont prévues dont des séminaires, des conférences, des débats et des ateliers de formation.
Parmi les diverses rencontres prévues, on peut citer la conférence-débat sur les réformes de l’Union en matière d’enseignement supérieur et de recherche scientifique qui se tiendra à l’université de Cocody.
L’UEMOA, dont le siège est à Ouagadougou, compte huit Etats membre tous francophones, à l’exception de la Guinée Bissau, lusophone. Les sept autres pays membres sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.
Ces pays sont engagés dans un processus d’intégration de leurs différentes économies, facilité par l’usage d’une monnaie commune, le Franc CFA qui jouit d’une parité fixe avec la monnaie européenne (1 euro = 655,957 FCFA).