Sénégal : Dakar abrite le premier sommet africain sur les mutilations génitales féminines

Les gouvernements sénégalais et gambien, en partenariat avec l’ONG Safe Hands For Girls, organisent le premier Sommet africain sur les mutilations génitales féminines (MGF) et le mariage d’enfants (ME), apprend-on auprès des organisateurs.

«La rencontre se tiendra les 16, 17 et 18 juin 2019 à Dakar au King Fahd Palace, en présence de personnalités de haut niveau, venues de 17 pays d’Afrique, des chefs d’Etats et de gouvernements, de représentants d’institutions continentales, d’agences du système des Nations unies, d’organisations de la société civile, d’experts, ainsi que des survivantes, des jeunes, des leaders d’opinions, chefs religieux et traditionnels», souligne le communiqué transmis à Ouestaf News.

Environ 500 participants sont attendus à ce sommet  dont le thème est : «Renforcer le pont entre l’Afrique et le reste du monde pour accélérer la tolérance zéro aux mutilations génitales féminines et au mariage d’enfants, un des axes majeurs des Objectifs de développement durable (ODD).»