Sénégal : la Cour de justice de la Cedeao blanchit le maire de Dakar (avocat)

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, a été blanchi ce vendredi 29 juin 2018 par la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) dans l’affaire dite de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, selon une annonce de son avocat, Me Ciré Clédor Ly.

« Les droits à un procès équitable, à la responsabilité d’innocence, à l’assistance d’un conseil du maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, ont été violés. La détention du maire, depuis la proclamation des résultats jusqu’à la levée de l’immunité parlementaire, est arbitraire », a indiqué l’avocat du maire de Dakar, cité par la presse en ligne sénégalaise.

La Cour de justice de la Cedeao, selon Me Ly, a condamné l’Etat du Sénégal à payer la somme de 35 millions FCFA à titre de réparation.

Le 30 mars 2018, le maire de Dakar a été condamné à cinq ans de prison ferme pour « escroquerie portant sur des derniers publics, faux et en écriture de commerce et en écriture administrative ». Khalifa Sall et co-prévenus étaient jugés pour détournement portant sur 1,8 milliards FCFA dans l’affaire dite de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.