Sénégal : lancement d’un projet de recherche sur maladies non transmissibles

Le Consortium pour la Recherche économique et sociale (Cres) a procédé ce mercredi 6 novembre 2019 au lancement d’un projet de recherche pour anticiper et diminuer la profusion des maladies non transmissibles «par une alimentation saine», a constaté Ouestaf News.

Ce projet a pour but, selon le directeur exécutif du Cres, Dr Abdoulaye Diagne, de produire «une masse critique de données probantes sur les facteurs de risque des maladies non transmissible attribuables au système alimentaire sénégalais et (…) d’appuyer la définition de politiques publiques pour un accès universel à une alimentation saine.

Au Sénégal, 24% de la population sénégalaise souffre d’hypertension, 4,1% des hommes et 13,5 des femmes sont touchés par l’obésité et 21% de diabète, selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Et les maladies non transmissibles engendrent 42% des décès survenus au Sénégal, selon les estimations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).