Tchad-Soudan : Déby et El-Béchir à Dakar, la médiation de Wade se mue en mini-sommet


Par Ouestafnews

Les présidents Idriss Déby et Omar El-Béchir sont tous deux arrivés à Dakar, le jour prévu (mercredi 12 mars) de la signature de leur accord, mais la rencontre entre les deux hommes n’avait pas encore commencé jusqu’aux environs de 21H00 heures GMT.
Le secrétaire général des Nations Unies, arrivé à Dakar le mercredi même doit prendre part à ce mini-sommet qui devrait aussi regrouper autour des deux chefs d’Etats belligérants, le président Omar Bongo du Gabon, le président Jakaya Kikwete de Tanzanie (actuel président en exercice de l’Union africaine, UA), Alpha Omar Konaré l’ancien président de la Commission de l’UA et bien sûr le chef d’Etat sénégalais Abdoulaye Wade.
Le roi Abdallah d’Arabie Saoudite, dont la participation a ce mini-sommet avait annoncé ne sera pas finalement à Dakar.
Pourtant sa venue à Dakar pour le 11ème sommet de l’Organisation de la Conférence Islamique (en marge duquel se tient la médiation entre le Soudan et le Tchad) avait été annoncée par le président sénégalais Abdoulaye Wade lui-même.
La rencontre annoncée il y a quelques jours par Abdoulaye Wade et qui vise à faire signer un accord de paix définitif aux deux parties a été quelque peu minimisé par le président soudanais, qui n’y voyait qu’une rencontre de plus.
« Si le président tchadien n’a pas pu honorer un accord conclu à l’intérieur de la Kaaba (située à la Mecque, lieu saint de l’Islam), comment pourrait-on s’attendre à ce qu’il respecte un accord qu’il signerait à Dakar? » ,a notamment décalré le président soudanais à la veille de la signature de l’accord, semant jetant ainsi le doute sur la portée réelle de la rencontre de Dakar.
Le Soudan et le Tchad, deux pays frontaliers et tous deux confrontés à des rébellions violentes, s’accusent mutuellement d’ingérence dans les affaires de l’un et de l’autre pays. Ils ont signé plusieurs accords, tous violés par la suite.
La diplomatie sénégalaise et les sources proches de la présidence sénégalaise restaient encore mercredi soir très optimiste sur la tenue effective et sur l’issue du mini-sommet.