Téléphonie : le groupe Binladen intéressé par une licence GSM au Sénégal

Le président de la société saoudiennne Saudi Binladen Group, souhaite acquérir une "troisième licence" de téléphone GSM au Sénégal, selon le gouvernement sénégalais.
L’intention du groupe saoudien a été annoncée par Saad Binladen, président du groupe au président sénégalais Abdoulaye Wade lors d’un séjour que ce dernier a effectué en Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis, précise un communiqué parvenu à Ouestafnews.
Deux opérateurs de téléphonie mobile sont déjà présents au Sénégal : la Sonatel, ancienne société d’Etat privatisée depuis et devenue filiale de France Télécoms et le groupe privé Sentel.
Cette annonce intervient alors que les experts prévoient un développement sans précédent de la téléphonie mobile dans toute l’Afrique de l’ouest.
Saad Binladen, président du groupe saoudien, a également "formulé le vœu d’étendre les activités de son Groupe dans différents domaines au Sénégal", selon le communiqué qui indique que le chef d’Etat sénégalais a eu plusieurs autres rencontres avec d’autres investisseurs actifs dans d’autres domaines, allant du pétrole à l’hôtellerie en passant pas le transport (aérien, maritime et terrestre) et l’éducation.
Par ailleurs, le président sénégalais a demandé à son ministre de la Santé "de présenter une requête commune aux pays de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine, huit pays) auprès du Gouvernement émirati en vue de la construction à Dakar d’un Institut régional du Cœur". (Ouestafnews)