Téléphonie mobile : forte progression annoncée au Sénégal

Cette forte évolution du mobile « est due essentiellement à l’entrée en action du haut débit et à la rude concurrence entre les trois opérateurs présents sur le marché », précise le document dont Ouestafnews obtenu quelques extraits.

L’autre facteur mentionné par Pyramid Research, comme étant à la base de ce boom attendu pour 2016, est l’arrivée prévue du quatrième opérateur programmé en 2012.

Selon les auteurs de l’étude, cette évolution « va garantir des prix de plus en plus compétitifs ainsi que des innovations dans les offres de services et le développement du réseau actuel ».

En outre d’après les prévisions de Pyramid Research, les abonnements au haut débit vont connaitre une croissance annuelle cumulée de 7% couvrant 14 millions de personnes en 2016 tandis que les revenus croitront de 4% pour atteindre 1.1 milliards de dollars à la même date.

Ces chiffres sur le Sénégal confirment la bonne santé de ce secteur dans la région ouest africaine de manière générale, annoncée aussi par d’autres experts.

Dans une interview accordé à Ouestafnews, Mervin Miémoukanda analyste des TIC au cabinet d’affaires Fros and Sullivan, indiquait que « le Nigeria est le pays (ouest africaon) qui va enregistrer le plus de revenus avec 9.9 milliards de dollars à l’orée de 2016 ».

« Les partie Ouest et Est sont les zones les plus dynamiques du continent avec la présence d’au moins trois opérateurs dans presque chaque pays et la présence d’infrastructures massives », a-t-il aussi indiqué dans cet échange de courrier électronique.

Au-delà de l’explosion du haut débit et de la forte concurrence entre les opérateurs, M. Miémoukanda estime qu’il y a un « effet chinois » dans cette forte croissance du mobile en Afrique de l’ouest due à la présence de vendeurs d’appareils chinois qui proposent des produits à bon marché.