Tirage au sort CAN 2010 : Moumouni Dagano, une star à l’épreuve des grandes étoiles

Moumouni Dagano, meilleur buteur des éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial 2010 avec 12 buts jouera contre les plus grandes stars du football africain et mondial à l’image du Ghanéen, Michaël Essien, du Togolais, Emmanuel Adebayor, Footballeur africain 2009 et de l’attaquant ivoirien, Didier Drogba.

Si l’attaquant burkinabé est loin de ces joueurs cités qui évoluent dans le plus grand championnat de football, le Prermiership (le championnat anglais), Dagano leur a fait de l’ombre dans ces éliminatoires par le nombre de buts qu’il a marqués.

Avec 12 buts, l’attaquant burkinabé a rebondi de façon positive, effaçant du même coup son transfert raté en France à Guingamp puis au FC Sochaux où il est resté une saison entière (2006-2007) sans marquer le moindre but.

En venant en France, à Guingamp d’abord, il est arrivé avec une solide réputation de canonnier conforté en Belgique où pour sa dernière saison il a inscrit 35 buts avec le RC Genk.

Cela lui a permis d’être transféré à Guingamp où il devait remplacer Didier Drogba qui venait de signer à l’Olympique de Marseille.

Donc à priori tout pour réussir en France. Mais après deux saisons rythmées par des blessures, il n’est arrivé à s’imposer, ni à Guingamp relégué depuis 2004 en ligue 2, encore moins à Sochaux où s’il a gagné une coupe de France, il n’a jamais pu devenir le buteur attendu.

D’où son transfert à Al Khor au Qatar, un pays d’habitude pour les préretraités du football ayant envie de gagner des millions pour assurer leurs vieux jours.

Mais eu lieu de s’enterrer dans le riche Emirat arabique, il rebondit de plus belle jusqu’à susciter la convoitise des clubs en France (Saint-Etienne, Lorient) mais aussi en Angleterre (Bolton).

En attendant, le tirage au sort lui a donné l’opportunité de prendre une autre revanche avec sa sélection, véritable Petit poucet de ce groupe.

Et comme le Burkina Faso sélection qui fait son retour à la CAN après deux éditions (2006 et 2008) d’absence, Moumouni Dagano doit déjouer les pronostics qui lui sont défavorables : afin de rebondir en réussissant une grande compétition à l’image des éliminatoires pour revenir en Europe, son grand rêve à 28 ans.

La situation est d’autant plus aisé qu’en janvier, il deviendra ‘’free agent’’, c’est-à-dire un footballeur dont le transfert ne nécessite aucune indemnité à verser à un autre club.

Il suffira alors de briller. Une tâche qui sera difficile en face des Eléphants de Drogba, les Eperviers d’Adebayor et les Black Stars de Michaël Essien.

Trois parmi les joueurs qui comptent dans le football mondial et dans le championnat anglais.

En plus de ces quatre sélections du groupe B, l’Afrique de l’ouest pourra compter sur le Nigeria, du Mali et du Bénin qui seront parmi les équipes nationales à suivre dans cette compétition.

Cela fait sept sélections ouest-africaines à cette CAN 2010 prévue du 10 au 31 janvier en Angola.

La Grande favorite reste toutefois la Côte d’Ivoire de Didier Drogba. Comme en 2008 au Ghana, une compétition finalement remportée par l’Egypte.

Les groupes :
A Angola, Mali, Malawi, Algérie,
B Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Ghana, Togo,
C Egypte, Nigeria, Mozambique, Bénin.
D Cameroun, Gabon, Zambie, Tunisie.