Togo : le dialogue suspendu jusqu’au 23 février 

Le dialogue politique ouvert le 19 février, entre le pouvoir et l’opposition après six mois de crise politique au Togo a été suspendu jusqu’à vendredi 23 février 2018 pour «donner le temps aux deux parties de réfléchir sur certaines questions», rapporte l’AFP. «Les discussions se sont déroulées dans une bonne ambiance et ont abouti à des conclusions fructueuses. Les travaux sont suspendus jusqu’à vendredi pour donner le temps aux deux parties de réfléchir sur certaines questions qui ont été abordées», a indiqué le porte-parole de la délégation ghanéenne, Daniel Osei, cité par la même source.