Togo : cinq blessés graves après la marche du 28 décembre (opposition)

Les manifestations qui se sont déroulées jeudi dans les rues de Lomé, la capitale du Togo, à l’appel de l’opposition pour protester contre le régime de Faure Gnassingbé, ont fait 12 blessés, dont cinq graves, a déclaré ce vendredi 29 décembre 2017 la coalition. « Le bilan provisoire fait état d’au moins 12 blessés dont 5 cas graves. Ces cas graves sont actuellement en soins intensifs », a déclaré Antoine Folly, porte-parole de la coalition de 14 partis d’opposition, lors d’une conférence de presse.