Togo : un officiel déplore le faible taux de rapatriement des recettes d’exportations

Le taux de rapatriement des recettes d’exportations demeure faible au Togo au regard du taux minimum de 80% fixé par l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), a reconnu, Badanam Patoki, le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances.

Pour 2017, la part des exportations ayant fait l’objet de domiciliation est de 41% et reste parmi les plus faibles de l’Uemoa, selon M. Patoki, cité le 24 août 2018 par republicoftogo.com (site officiel).