Trafics illicites : l’Onudc recommande une meilleure surveillance des frontières aériennes en Afrique de l’Ouest

Le représentant régional de l’ONUDC en Afrique de l’Ouest et du Centre, Pierre Lapaque a souligné, ce vendredi 20 avril 2018, à Dakar, l’importance du contrôle des frontières aériennes pour lutter contre les menaces liées aux trafics illicites sur le continent.

«Avec la forte croissance de mouvements dans l’espace aérien sur le continent, le contrôle des frontières aériennes est de plus en plus important afin de combattre les menaces liées aux trafics », a-t-il dit, cité par l’Agence de Presse Sénégalaise (APS, publique).

Selon la même source, M. Lapaque intervenait lors de la cérémonie de clôture de la rencontre annuelle des chefs de cellules aéroportuaires anti-trafics en Afrique.

 

Selon le représentant de l’ONUDC, l’Afrique est en train de devenir non seulement une zone de consommation de drogues, mais aussi un territoire de destination des stupéfiants.