Transport aérien : Bientôt Asky pour servir le ciel Ouest africain


Par Ouestafnews

Dénommée Asky (African Sky, ciel africain en anglais), cette compagnie vise à combler le vide laissé par la défunte Air Afrique (compagnie multinationale africaine aujourd’hui liquidée), et d’autres grandes compagnies nationales telles que Ghana Airways ou encore Nigeria Airways, toutes tombées en faillite.
Les experts ont ainsi lancé un appel à l’ensemble des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour qu’ils facilitent le décollage de cette nouvelle compagnie.
Cette aide concerne en premier l’attribution de droits de trafic, selon un texte de la CEDEAO obtenu par Ouestafnews.
Depuis la disparition d’Air Afrique, le ciel ouest africain est surtout dominé par les compagnies étrangères, même si certains pays comme le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, ou encore le Sénégal ont lancé des compagnies nationales qui fonctionnent tant bien que mal.
Asky a été crée en décembre 2007, suite à une recommandation des Chefs d’Etat de la CEDEAO à l’issue d’un sommet tenu en 2006 à Niamey.

Avant Asky, la gestation d’une autre compagnie aérienne (Sahelian International Airlines) avait été annoncée par des promoteurs privés