Transport aérien : premier vol d’Awa le 21 septembre, ça se bouscule dans le ciel ghanéen

La nouvelle compagnie ghanéenne va opérer avec une flotte de deux appareils , dont le premier a été « réceptionné et inauguré à Accra », selon l’Agence de presse ghanéenne (GNA).

Outre la nouvelle Awa, le Ghana compte déjà un certain nombre d’opérateurs locaux portés sur le marché intérieur, dont notamment, Starbow, fly540, City Links, etc. Un journaliste d’Ouestafnews a pu constater la présence d’un appareil aux couleurs d’Africa World sur la tarmac de l’aéroport d’Accra le 15 septembre 2012.

Awa va dans un premier temps desservir les villes ghanéennes de Kumasi, de Takoradi et de Tamale avant de se lancer à l’assaut des capitales ouest africaines comme Abuja et Lagos au Nigeria, Banjul, Dakar et Ouagadougou, selon la GNA.
Fondé par le Ghanéen, Togbe Afede, Awa compte parmi ses actionnaires, le groupe chinois HNA group.

« L’objectif à long terme est de relier l’Afrique de l’ouest et la partie Est du continent, deux parties pas suffisamment reliés par le trafic aérien », a ajouté le promoteur cité par la GNA.

Marché jugé très juteux, l’Afrique de l’ouest reste dominé par les compagnies européennes ou celles issues de l’Est du continent comme Ethiopian Airlines ou encore Kenya Airways qui ont su occuper le vide laissé par la faillite d’Air Afrique. Plusieurs pays ouest africains comme le Nigeria ne disposent plus de compagnies nationales.