Transport aérien : un autre opérateur ouest africain, Slok Air, cesse ses activités

Slok Air est le deuxième opérateur dans la sous région à arrêter ses activités après Air Sénégal International (ASI) qui ne vole plus depuis des mois.
« L’arrêt des opérations de la compagnie est dû à la crise financière internationale qui a rendu les coûts des opérations beaucoup plus chers », a confié un cadre de Slok Air au quotidien nigérian The Guardian.
Il ajoute qu’en raison également du faible trafic de passagers, la compagnie n’avait d’autres choix que d’arrêter ses services.
Des tentatives d’Ouestafnews d’entrer en contact téléphonique avec les différents bureaux de la compagnie dans la sous région (Dakar, Banjul, Bamako, Cotonou…) se sont avérées infructueuses, les lignes téléphoniques quasiment toutes "suspendues".
Slok Air International est une compagnie à capitaux nigérians, qui avait été suspendue en mars 2004, par le gouvernement de l’ancien président Olusegun Obasanjo qui l’accusait d’avoir introduit dans sa flotte un avion qui n’avait pas été contrôlé dans le pays.
Par la suite, elle avait décidé de délocaliser ses activités à Banjul, en Gambie pour devenir Slok Air Gambia, puis Slok Air International au début de l’année 2009.
La compagnie, selon The Guardian, est sur le point d’être cédée à un homme d’affaires nigérian.