Trois questions à : Noel Tadegnon, auteur de la vidéo qui a confondu l’officier français lors des manifestations de Lomé

Trois questions à : Noel Tadegnon, auteur de la vidéo qui a confondu l’officier français lors des manifestations de Lomé
Ouestafnews – Dans quelles circonstances avez-vous pris ces images ?

Noel Kokou Tadegnon – J’ai tourné cette vidéo au cours des heurts entre forces de l’ordre et partisans de l’opposition. Une faction du principal parti de l’opposition togolaise, l’Union des Forces de Changement (UFC) devrait organiser un congrès extraordinaire dans l’enceinte d’une église le 10 août dernier (2010). Mais la zone a été bouclée par les forces de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les opposants. Je couvrais les heurts avec mon confrère Didier Ledoux. Sortis d’une ruelle, nous avons aperçu un coopérant militaire français à côté d’un groupe de gendarmes togolais. Face à cette situation inhabituelle, nous avons commencé par faire des photos et vidéos avant d’aller vers l’officier pour en savoir un peu plus sur sa présence sur les lieux. Il s’en est pris à mon confrère photojournaliste Didier. Il lui a demandé d’effacer les photos prises. Pendant ce temps j’avais ma caméra qui tournait et c’est ainsi que j’ai tout filmé.

Ouestanfews – Vous êtes un grand bloggueur, c’est connu, mais vous travaillez aussi pour des médias dit « traditionnels », avant de poster la vidéo sur internet, avez-vous pensé la faire diffuser sur une télévision, qu’elle soit nationale ou internationale ?

NKT – Je n’ai même pas pensé envoyer ces images à un média traditionnel parce que je sais qu’ils ne seraient pas intéressés. Je sais ce qu’ils aiment souvent et donc je n’ai même pas voulu leur en parler parce que je connaissais déjà la réponse à une proposition liée à un sujet de ce genre. Je pense aussi que même si un média classique avait reçu cette vidéo, le traitement qu’il en ferait ne pouvait pas permettre d’apprécier la gravité de l’acte posé par l’officier français.

Ouestafnews – Pouvez-vous nous expliquer comment la vidéo s’est elle retrouvée sur You tube ? Vous attendiez-vous à un tel succès ?

NKT – J’ai d’abord posté cette vidéo sur ma page Facebook pendant que les heurts se poursuivaient. J’avais mon ordinateur dans ma voiture qui était stationné dans un lieu pas trop loin de l’église où devait se tenir le congrès et j’ai juste eu le temps de transférer la vidéo sur la machine et de lancer le upload (transfert) sur Facebook. Et comme je devais retourner filmer la suite des affrontements, j ai laissé l’ordinateur finir le transfert. Et c’est un ami sur Facebook qui l’a mise sur You Tube à partir de ma page Facebook parce qu’il s’est rendu compte que je n’étais pas en ligne. Il a certainement compris que je n’avais pas le temps de le faire. Et le reste s’est passé très vite.
Je m’attendais à un grand succès auprès de mes amis sur Facebook et ceux qui me suivent en général sur Twitter et You Tube, mais je ne m’attendais pas à un tel buzz.