Tuerie de Sénégalais en Italie : des associations dénoncent

Dans un bref communiqué parvenu à Ouestafnews, le Comité Local du Sénégal de la Charte Mondiale des Migrants et l’Association des Migrants Italo-sénégalais « Stretta Di Mano » attribuent le triple assassinat à « un activiste d’extrême droite » et indiquent que trois autres personnes ont été blessées « durant cette folie meurtrière ».

Les deux associations qui en appellent à « une plus grande mobilisation des organisations de migrants et défenseurs des droits humains» ont également tenu à rappeler aux Etats qu’ils doivent respecter leurs « engagements internationaux en matière de droits humains ».

Le Sénégal a une forte diaspora vivant en Italie, dont une bonne partie de clandestins ou détenteurs de faux titres de séjour. Selon le réseau Terra, dédiée à la « recherche et à la publication », qui cite des chiffres de l’organisation caritative catholique Caritas, plus de 65.000 sénégalais vivaient en Italie en 2007.
La xénophobie et le racisme à l’encontre des migrants africains ne sont pas des nouveautés en Europe.

Toutefois ces dernières années les deux phénomènes ont été exacerbés par la crise économique et les discours politiques des partis d’extrême droite, et parfois même de responsables gouvernementaux à l’image de l’actuel ministre français de l’Intérieur, Claude Guéant.